Le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde issu de la plante Cannabis sativa dont la configuration moléculaire est très proche de celle du THC mais, contrairement à ce dernier, le CBD n’a aucune propriété psychotrope, c’est à dire qu’il ne provoque pas de sentiment d’ivresse, de vertige, d’euphorie ou de somnolence aux doses préconisées.

Le CBD pour les animaux?

Il possède de nombreuses propriétés thérapeutiques et peut être administré aux animaux.

Environ la moitié des plus de 1500 publications scientifiques répertoriées concernant le cannabidiol ont été effectuées au cours des 5 dernières années. Cela montre tout l’intérêt que porte actuellement la recherche à cette molécule aux nombreuses propriétés intéressantes.

Propriétés du cannabidiol (CBD)

Le CBD est utilisé pour réduire les crampes et douleurs intestinales.
  • Antalgique et anti-inflammatoire : douleurs ostéoarticulaires, maladies inflammatoires, notamment intestinales.
  • Régulateur de l’humeur, antidépresseur (dépression légère à modérée), anxiolytique.
  • Épilepsie : des études ont démontré qu’il peut réduire la fréquence des crises (jusqu’à 50%) chez près de la moitié des patients traités et ainsi souvent permettre de diminuer les doses de médicaments (avec l’accord du médecin ou du vétérinaire).
  • Chimiothérapie anticancéreuse : nausées et vomissement liés au traitement.
  • Maladies inflammatoires chroniques intestinales : contrôle aussi bien la réaction inflammatoire que l’activation des cellules gliales du tissu nerveux, qui maintiennent l’état de la muqueuse intestinale et agissent comme des cellules immunitaires contre les facteurs qui causent la maladie. Contribue à diminuer les douleurs intestinales causées par l’inflammation.
  • Système nerveux : antidépresseur (dépression modérée) et anxiolytique.
  • Neuroprotecteur (contribue à protéger les neurones de la dégénérescence). Le cannabidiol réduit l’inflammation des neurones et stimule la formation de nouveaux neurones (notamment dans l’hippocampe).
    Même s’il existe encore peu d’études sur le sujet, il est probable que le CBD ait un effet bénéfique pour prévenir ou retarder l’apparition des troubles cognitifs liés à l’âge, y compris chez l’animal.
    Les résultats d’études sur l’effet du CBD sur la maladie d’Alzheimer sont prometteurs.
  • Fractures : accélère la guérison des fractures osseuses en stimulant l’activité des ostéoblastes (cellules osseuses en croissance) et stimule l’activité d’une substance jouant un rôle dans la formation des fibres de collagène.
  • Cancer : action probable contre certains types de cancer, par son action anti-angiogenèse (inhibe la création des nouveaux réseaux sanguins nécessaires à la croissance des tumeurs).

Formes galéniques

Les produits contenant du CBD se présentent le plus souvent sous la forme :

  • d’huile,
  • de capsules,
  • de sprays,
  • de crèmes et pommades,
  • de liquide pour cigarettes électroniques.

Posologie

Remarque : il faut 10 à 14 jours d’administration au moins pour que l’effet du CBD se manifeste.
Pour vous aider à vous y retrouver :

HUILE DE CANNABIDIOL
Concentration2%3%5%8%10%12%20%
CBD pour 10 ml200mg300mg500mg800mg1000mg1200mg2000mg
CBD pour 1 goutte1mg1,5mg2,5mg4mg5mg6mg10mg

Le CBD pour les humains

Commencez par 1 à 1,5 mg de CBD par 5 kg de poids corporel par jour. Ainsi, la dose quotidienne de départ pour une personne de 60 kg sera de 12 à 18 mg/jour, soit 2 à 3 gouttes d’huile de CBD à 12% en deux à trois prises. Si nécessaire, augmentez progressivement la dose jusqu’à obtention de l’effet recherché.Si vous prenez des médicaments ou des plantes médicinales, l’accord de votre médecin ou de votre naturopathe est nécessaire car le CBD peut interférer avec leurs effets.

Le CBD pour les animaux

Pour vos animaux aussi, même si aucun traitement n’est en cours, il est judicieux de de demander au préalable l’avis de votre vétérinaire. Commencez par la dose indiquée, puis augmentez progressivement au besoin, jusqu’à obtention de l’effet souhaité.

Le cannabidiol (CBD) peut être utilisé chez les animaux, notamment les chevaux.
  • Chiens de moins de 10 kg : 4-6 gouttes à 3%
  • Chiens de 10 à 25 kg : 8 à 12 gouttes à 3%Chiens de plus de 25 kg : 15 gouttes à 3%
  • Chats de taille moyenne : 2-3 gouttes à 3%Chats de grande taille (par ex. Maine Coon) : 4-6 gouttes à 3%
  • Chevaux : 4 gouttes à 5% ou 2 gouttes à 10%
  • Poneys, poulains, ânes : demi-dose
  • Bovins : 6 gouttes à 5% (attention : le lait peut contenir des traces de CBD et ne pas être autorisé à la vente)

Effets secondaires du cannabidiol

  • Somnolence : elle peut se produire avec des doses relativement élevées ; il convient donc de les diminuer jusqu’à disparition du symptôme.
  • Augmentation de l’appétit : attention chez les sujets en surpoids !

Législation

Législation sur le cannabidiol (CBD) en France, Suisse et Belgique.

En France, la substance étant relativement nouvelle, elle n’est pas encore réglementée à l’heure actuelle. Le terme cannabidiol ou CBD n’est présent dans aucun texte législatif, ce qui le rend théoriquement disponible à la vente (mais il ne doit pas être présenté comme ayant des propriétés thérapeutiques). Ce n’est pas le cas du cannabis contenant plus de 0,2% de THC et du chanvre ou cannabis industriel (Cannabis sativa L.) qui, lui, est réglementé depuis plusieurs années et interdit à la vente (loi sur les stupéfiants).

En Suisse, les produits à base de cannabis contenant moins de 1% de THC ne sont pas soumis à la loi sur les stupéfiants et le CBD est donc en vente libre pour autant qu’il réponde à ce critère.

En Belgique, le CBD n’est pas illégal, du moins pour le moment, car il se situe dans un vide juridique. Autrement dit, aucune loi n’interdit cette substance, car elle n’est pas considérée comme un psychotrope.

Remarque : le CBD a la même odeur que les produits contenant un taux de THC supérieur à la limite légale, ce qui peut poser problème en cas de contrôle. Ainsi, il faut pouvoir prouver qu’il s’agit bien de CBD ne dépassant pas le taux limite légal de THC.

Conduite d’un véhicule

Bien que les produits à base de CBD disponibles légalement doivent contenir moins de 1% de tétra-hydro-cannabiol (THC), il y a un risque potentiel que la limite de détection 1,5 microgramme par litre de sang soit dépassée après avoir consommé du CBD. Une personne qui se fait contrôler avec cette valeur est automatiquement considérée comme inapte à la conduite. Mais même si la valeur limite de THC dans le sang n’est pas atteinte, le consommateur est passible de sanctions s’il s’avère inapte à la conduite suite à la consommation de CBD.