Image de couverture: Toundra, le lynx sauvé ©Christophe Marguerat Erminea Chavornay

Depuis les divers reportages publiés sur la vie secrète du lynx par le comte de Grandvaux (cf.http://decouverte-mag.com/la-vie-secrete-du-lynx/), nos lectrices et lecteurs savent que le lynx est et reste bien discret. D’ailleurs le photographe animalier et auteur Claude Moreillon le raconte tant dans son film documentaire que dans son ouvrage (cf.http://decouverte-mag.com/la-vie-sauvage-beaute-et-fragilite/ : il faut beaucoup de patience pour le voir.  Bref, je ne me serais sans doute jamais imaginé que l’on puisse en sauver un. Eh bien, j’avais tout faux. Mais laissez-moi vous raconter cette jolie histoire par le début.   

Qui est Erminea?

C’est une association placée sous l’égide de sa présidente Laélia Maumary  qui peut compter, outre le personnel salarié, sur une trentaine de bénévoles. Ces derniers offrent leur temps pour le bien-être des animaux. Leur aide est très précieuse. Ils s’occupent essentiellement des nettoyages et du nourrissage des animaux, mais assument aussi d’autres tâches en fonction de leurs compétences et de leur expérience. Certains bénévoles qui sont au bénéfice d’une formation dans le domaine de la médecine vétérinaire viennent parfois prêter main forte pour prodiguer des soins. Ainsi Mélanie Lacombe, vétérinaire, que les animaux et la faune sauvage passionnent depuis sa tendre enfance. Les dons de particuliers ou d’entreprises de tous genres font vivre l’association.

Un chaton lynx au mois de décembre

Voici un lynx © Claude Moreillon
Voici un lynx © Claude Moreillon

Regardez le dernier reportage de la RTS sur Erminea:
https://www.rts.ch/play/tv/mise-au-point/video/erminea-lhopital-pour-animaux-sauvages-en-sursis?urn=urn:rts:video:12658894

Et voici Laélia Maumary (ci-après LM), la présidente de l’association Erminea Regardez le dernier reportage de la RTS Erminea
Et voici Laélia Maumary (ci-après LM), la présidente de l’association Erminea.

LM:«C’était le 10 décembre de l’année passée», me confie Laélia Maumary. «Un de nos bénévoles en charge du téléphone de garde m’appelle à minuit pile. Il m’informe qu’un garde faune amènera sous peu un chaton lynx à notre centre et qu’il faut que j’y sois d’urgence pour les accueillir. Mon collègue et moi accueillons donc le garde-fauve et le jeune lynx en état de choc. Il ne manifeste aucune réaction. Comme nous aimons bien appeler les animaux en détresse qui nous sont confiés, nous lui donnons tout de suite un nom. Il s’appellera désormais Toundra.

AB: Comment a-t-il été amené ici?

LM: En fin de soirée, un couple avait trouvé Toundra couché sur la chaussée, à quelques centaines de mètres de sa maman fauchée par une voiture sur l’autoroute, pas bien loin d’ici. Ce couple à téléphoné à la gendarmerie. Celle-ci a averti le garde-faune qui nous a contacté d’urgence.
Nous avons ausculté Toundra avec d’immenses précautions. Il s’agissait aussi de déterminer son âge. La vétérinaire de garde lui donnait à peine 6 mois.

Toundra ne réagit pas bien qu’il ait les yeux ouverts. ©Christophe Marguerat Erminea Chavornay
Toundra ne réagit pas bien qu’il ait les yeux ouverts. ©Christophe Marguerat Erminea Chavornay

AB :Donc quasi un chaton?

Encore en état de choc, Toundra se laisse faire…
Encore en état de choc, Toundra se laisse faire…

LM: Plus vraiment mais pas encore un véritable adulte non plus, puisque l’âge d’émancipation chez le lynx de nos contrées est de 10 mois. Toundra atteindra sa maturité sexuelle à 30 mois.

A0B: Sauf que lorsque les proies sont abondantes, la maturité sexuelle peut être acquise justement dès dix mois.

LM: Nous avons passé toute la nuit à son chevet. S’il y avait eu le moindre problème, nous étions là. Le lendemain matin, même si je n’avais quasi pas fermé l’œil, j’ai téléphoné notre vétérinaire qui l’a examiné des pieds à la tête. Toundra ne présentait heureusement aucune fracture. Pas de lésions non plus, ni de traumatisme. Il n’était plus en état de choc. Il était juste encore un tantinet affaibli. Nous avions veillé à ce qu’il soit suffisamment hydraté. Seulement voilà, encore actuellement, nos locaux ne sont pas adaptés pour garder un animal de cette taille[1].

AB: Alors?

LM: Eh bien, je me suis mise en relation avec Juraparc, à Valorbe. Et notre vétérinaire nous a donné le feu vert pour le transfert. Cette nuit-là restera inoubliable, car c’était la toute première fois dans les annales d’Erminea d’avoir pu accueillir en urgence ce somptueux animal.

Epilogue

Conformément à notre usage, Découverte-mag.com a voulu savoir comment cette belle histoire animale s’est terminée. J’ai lancé un coup de fil à Juraparc à Vallorbe.   

Regardez: https://www.facebook.com/juraparc/videos/455509589100857/

Christophe me répond que c’est lui et Paulo qui ont eu le plaisir dès le 11 décembre d’accorder gite et couvert à Toundra. Ils s’en sont merveilleusement occupés et, de concert avec les autorités compétentes, ils ont pu le relâcher le 17 avril 2021. Quant à savoir où a passé Toundra? Mystère!

Tant Erminea que Juraparc ont énormément souffert financièrement parlant de la pandémie et restent tributaires de dons.

Pour en savoir plus sur Erminea: https://erminea.org

et pour Juraparc: https://www.juraparc.ch/


[1] Le lynx a une longueur de 77 cm à 1m35, sa hauteur au garrot est de 65 à 75 cm et son poids peut atteindre jusqu’à 35 kg.