N’allez surtout pas croire que je suis asocial. D’ailleurs, des milliers de lectrices surtout, me connaissent et me lisent régulièrement. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler du comportement que, nous, les chats, avons parfois. Je parle surtout de celui de ma maman Oona. Vous la connaissez également. Beaucoup plus que moi, elle a un je ne sais quoi d’attirance pour les coins en retraits. Des endroits étroits (pas seulement des cartons de chaussures). Surtout des genres de cachettes très sombres. Bref, il arrive que mes humains Alain et Sonia l’appellent un bon moment. Elle ne montre pas le moindre bout de ses vibrisses qu’elle a d’ailleurs très belles.

Elle pourrait se fendre d’un timide miaulement, non? Vous en avez encore des illusions, vous, à propos de nous autres! Lorsque rendez-vous a été pris pour elle avec Titine, notre véto, c’est comme si elle s’était évaporée. Je vous en ai parlé… relisez http://decouverte-mag.com/habituer-son-chat-a-la-caisse-de-transport-aladin-le-malin/

Le jour du véto, c’est comme si elle avait un sixième sens. Pourquoi nous fait elle ça, la coquine, à d’autres moments? Alors que moi, on me voit facilement partout et tout le temps? Je vais vous l’expliquer.  Elle veut sans le moindre doute qu’on lui fiche la paix. Maman est née dans une ferme où il y avait beaucoup à craindre. D’ailleurs, le paysan essayait tout le temps de la zigouiller jusqu’à ce qu’elle trouve refuge chez nous. Elle a survécu, comme sa sœur, parce qu’il y avait de nombreuses cachettes dans la ferme, je suppose. Autant dire qu’elle a passé près de huit mois de stress, d’anxiété et de frustration. Moi, au contraire, je suis né à l’aise, ici dans MA maison. Apparemment, maman supporte difficilement des intrusions. Du moins, la plupart du temps. C’est comme si les endroits franchement improbables pour nos humains représentaient des aires d’isolement. Ou mieux encore un sas de sécurité, voire de décompression. J’avoue que j’y suis aussi pour quelque chose. Parce que –honte à moi–, je me fritte aussi avec maman. Cela  fait beaucoup plus de bruit que de mal, d’ailleurs. Que voulez-vous, après avoir lu Victor Hugo qui nous a laissé ce bon mot « Dieu a inventé le chat pour que l’homme ait un tigre à caresser chez lui », il faut bien que je m’affirme parfois. Regardez mon portrait, bon chat! Et vous me comprendrez. Bon, maintenant, vous allez me demander pourquoi alors elle ne répond ni à Alain, ni à Sonia? C’est simple: elle est dans sa bulle, pardi! Elle devient alors insensible à tout appel. A moi, son chaton, elle me dit par transmission de pensées où elle se trouve. Je vous parlerai une autre fois de la télépathie animale, car ça, peu de gens le savent. Du reste, les chercheurs commencent maintenant seulement à s’y intéresser. Pourtant, il y a plus de 9000 ans que nous vivons avec vous. Et vous ne savez pas encore grand-chose à notre égard. Bizarre, non?

Bon, vous les humains vous ne serez pas condamnés à tout fermer pour autant. De toute manière si, un jour, vous nous cherchez désespérément, vous saurez bien ouvrir les bonnes portes (celles du garage, du galetas, de la cave, de la machine à laver, voir du sèche-linge) et peut-être trouverez-vous votre petit félidé.  

Un bon conseil quand même. Si le vôtre se planque sous votre lit ou dans un coin très sombre pendant le plus clair de son temps, c’est qu’il y a certainement quelque chose qui cloche. Il peut avoir une peur panique de quelque chose, il peut être souffrant ou carrément malade. Alors là:« Allo Titine? ». Remarquez que votre véto aura certainement un autre prénom. A plus.