Vous le savez : Découverte est le magazine qui ouvre les yeux et… l’esprit! Ce que notre journaliste Josiane Meyer nous propose aujourd’hui demande effectivement une certaine ouverture d’esprit : peut-on imaginer, au pays de la fondue, du fromage végan, sans lait animal? Absolument! nous répond Malena Azzam, co-fondatrice de la crèmerie végane. Explications.

Josiane Meyer: Bonjour Malena. J’imagine que vous êtes habituée à un certain scepticisme de la part du public! Pouvez-vous nous expliquer, dans un premier temps, votre démarche?

Malena Azzam: J’ai fondé la crèmerie végane en 2017 avec mon associé Mourad et mon papa. Nous fabriquons du fromage végétal et des crèmes végétales, le tout à base de noix de cajou. Au coeur de notre démarche : les animaux, la santé et l’impact sur l’environnement.

Lutter contre les idées reçues

J.M.: Et pourquoi les Automnales?

M.A.: Les Automnales sont une fantastique opportunité pour notre fromagerie végane, car nous pouvons montrer, faire des démonstrations et surtout, faire goûter nos produits! Car le végan est bon et il peut s’inscrire dans la gastronomie. Au delà d’être végan, nous souhaitons démontrer tout le potentiel du végétal. Par ailleurs, nous voulons convaincre la gastronomie et les professionnels de la qualité de nos fromages, mais aussi de nos produits crémiers.

Le fromage végan, une découverte au salon Cook'n Show, aux Automnales de Genève.

Le fromage végan, un allié pour la santé?

J.M.: Quels sont les apports en terme de santé?

M.A.: C’est justement par la santé que nous en sommes venus à créer une fromagerie végane. J’ai eu un cancer et mon papa a été diagnostiqué porteur d’une maladie auto-immune qui le condamnait et lui laissait très peu d’années à vivre. Nous avons refusé les soins de la médecine allopathique et nous nous sommes tournés vers la naturopathie. Nous avons choisi d’éliminer les mauvaises bactéries des intestins en faisant un travail sur la flore intestinale. Pour ce faire, nous avons développé des produits lacto-fermentés. Le bouche à oreille a fait la suite et, un peu malgré nous, les gens sont venus nous acheter nos produits. Étonnamment, le succès a été au rendez-vous. Nous sommes devenus fromagers un peu malgré nous!

De plus, je n’ai pas peur de dire que cela a contribué à nous sauver la vie car aujourd’hui, nous sommes tous deux guéris. La phrase « nous sommes ce que nous mangeons » a pris toute sa valeur.

Le fromage végan, une découverte au salon Cook'n Show, aux Automnales de Genève.
Une tomme végane.

Fromage végan : le goût et la gastronomie

J.M.: Et qu’en est-il du goût?

M.A.: Nous faisons tout pour allier les bienfaits sur la santé et le plaisir de manger. Lorsque je propose une fondue ou un morceau de fromage à goûter et que la personne s’exclame « ah, il manque juste un verre de vin », je me dis que notre mission est remplie! Nous conservons le plaisir de la tradition, en quelque sorte, tout en la bousculant un petit peu! Les recettes sont confectionnées par mon papa et notre savoir-faire commence à être reconnu par la gastronomie. À ce titre, nous sommes partenaires de Serge Labrosse, chef étoilé à Genève.

Le portrait chinois

J.M.: Merci Malena. Aux Automnales, nous avons un petit rituel: le portrait chinois. Si vous étiez un fromage, lequel seriez-vous?

M.A.: La tomme! C’est un des premiers fromages que nous avons fait. En fait, c’est notre produit-phare et nous en sommes très fiers!

Cook'n show aux Automnales de Genève.

Crèmerie végane
Les AutomnalesCook’n Show
Du 11 au 20 novembre 2022
Palexpo, stand CO14
Plus d’infos : automnales.ch/liste-des-exposants