Photo © Loïc Perez

« […] Pour les glaciers, par exemple, ce n’est pas moi qui me lamente, c’est plutôt le glacier qui gémit.  Et c’est ça le drame. Là où il y a de la lumière, il y a forcément aussi de l’ombre. Mais tout se révèle justement aussi dans la lumière et c’est cela qui est extraordinaire! Je cherche à comprendre ce qui se passe de l’intérieur, au plus profond…. » C’est ce que nous confiait Bernard Garo à l’interview qu’il nous accordait (voir http://decouverte-mag.com/bernard-garo-peindre-et-photographier-est-un-voyage/).

Que nous montrent les médias?

La pandémie depuis deux ans! Puis une bonne quinzaine de jours, les jeux olympiques ont alimenté la presse  tous azimuts. A peine la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Pékin terminée (20 février dernier), le monde a basculé.  La peur de la guerre, avec son cortège de victimes civiles et de destructions, a rattrapé l’Ukraine. A Kiev, une bien sombre vie souterraine s’organise actuellement sur fond de pilonnages et tirs d’artillerie, hélas perceptibles en dépit de l’épaisseur des murs. Sans vouloir nier l’importance d’être bien informé, Découverte magazine a d’autres vocations que de se consacrer à la politique ou aux hostilités qui émaillent notre belle planète bleue.

Le retour de «Rendez-nous la beauté»

L’œuvre monumentale de Bernard Garo –qui a été présenté à Pékin – reviendra à sa source….c’est-à-dire à l’atelier de Nyon de cet artiste à vocation internationale.

Regardez la vidéo présentée en anglais par cet artiste à l’occasion de la grande exposition des œuvres d’art du monde entier et dont Bernard Garo avait été sélectionné en tant qu’artiste suisse.

Bernard Garo, artiste suisse.

Passe-moi les jumelles du 4 mars prochain[1]

Loïc Perez, est ce prodigieux alpiniste qui est aussi un géologue connu. Il rêve de gravir la très célèbre face sud de l'Aiguille du Midi, au-dessus de Chamonix!
Loïc Perez, est ce prodigieux alpiniste qui est aussi un géologue connu. Il rêve de gravir la très célèbre face sud de l’Aiguille du Midi, au-dessus de Chamonix!

Malgré la tristesse des temps qui courent, j’ose affirmer que cette émission télévisée de la TSR 1, vous fera un grand bien. En effet, ce vendredi prochain, 20h10, vous y découvrirez une série de reportages captivants et pris sur le vif. Ce moment de partage cosmogonique de 26 minutes, consacré à notre artiste Bernard Garo a nécessité pas moins de deux semaines de tournage et deux semaines de postproduction pour offrir un effet splendide de la quête perpétuelle de l’absolu de l’artiste. Bernard Garo cherche les mouvements au-delà du visible. Ce qui est intéressant ici, c’est qu’il est accompagné et guidé d’un jeune géologue et guide alpiniste de haute montagne, le très souriant Loïc Perez, qui aura sous peu beaucoup de choses à nous raconter.

Loïc Perez, est ce prodigieux alpiniste qui est aussi un géologue connu. Il rêve de gravir la très célèbre face sud de l’Aiguille du Midi, au-dessus de Chamonix!

Loic Perez l’a ainsi emmené dans les profondeurs du glacier. Mais revenons à Bernard Garo. Il emprunte le vocabulaire de l’art d’une façon décloisonnée pour créer de l’espace et surtout en vue d’élargir notre vision du monde jusqu’aux limites extrêmes de l’expérience humaine. Il nous confiait: « Je sonde l’esprit des lieux et l’âme des peuples. C’est ça qui me passionne… Dans ce monde en pleine remise en question, ce n’est pas ce qui lui manquera!

Si vous ratez l’émission Passe-moi les jumelles du vendredi 4 mars à 20h10 vous pourrez la revoir sur le site Internet de la TSR1 ou sur YouTube.


[1] Le magazine télévisé de l’évasion, du voyage et des découvertes ici et ailleurs Passe-moi les jumelles, est une émission hebdomadaire de la  Radio Télévision Suisse (RTS UN)vers 20h 10.